Recherche sur le site

Vous êtes ici : Accueil /Patrimoine / Les églises / Eglise de Montcalvignac

Eglise de Moncalvignac

Moncalvignac : Mon est pour mont et Calvignac vient du latin Calvinius dérivé de calvus et du suffixe -acum

Moncalvignac était situé dans la juridiction de La Mothe-Navarenque, dépendant de la barronie de Castelnau-Montratier, et dans le diocèse de Cahors. L'évêque était collateur direct de la cure qui fut longtemps, et jusqu'à la Révolution, doublée d'un prieuré.

L'église, dédiée à saint Blaise, a été rebâtie au 17ème siècle, avec des matériaux de remploi sur des substructions plus anciennes ; mais elle a dû subir des reconstructions en 1860 et en 1952, en raison du manque de solidité. Une rénovation récente a permis de consolider l'ensemble de l'édifice.

C'est une église de plan rectangulaire couvert d'un plafond en berceau, avec un choeur à chevet plat, mais qui a été cloisonné au cours du 19ème siècle, pour obtenir une forme semi-circulaire divisée par de fausses nervures en sept pans inégaux. Il ne reste plus qu'une chapelle latérale à droite ; celle de gauche a été démolie en même temps que le presbytère. La façade a été entièrement rebâtie en 1952 ; elle se couronne d'une modeste arcade en briques qui sert de clocher.

Moncalvignac a été une des premières paroisses à ne plus avoir de curé résidant ; c'est en effet en 1906 que l'abbé Albert Desseaux fut transféré à Fauroux.

A noter : dans le cimetière jouxtant l'église des tombes pyramidales ont été édifiées au début du 19ème siècle.

D'après Pierre GAYNE, Dictionnaire des Paroisses du Diocèse de Montauban